Équipe

Andrea Oberhuber

Responsable du projet CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines)

Andrea Oberhuber est professeure au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal où elle enseigne les littératures française et québécoise, notamment l’écriture des femmes (XIXᵉ-XXIᵉ siècles), les avant-gardes historiques et les rapports texte/image (la photolittérature). Elle a dirigé, entre autres, le collectif Claude Cahun : contexte, postures, filiation. Pour une esthétique de l’entre-deux (2007) ainsi que les dossiers de revue « Réécrire au féminin : pratiques, modalités, enjeux » (Études françaises, vol. 40, n˚ 1, 2004 ; avec Lise Gauvin), « Voir le texte, lire l’image »  (Dalhousie French Studies, n˚ 89, 2009), « À belles mains. Livre surréaliste, livre d’artiste » (Mélusine, n˚ 32, 2012) et « Polygraphies du corps dans le roman de femme contemporain » (Tangence, n˚ 103, 2013). Son essai hybride Corps de papier. Résonances est paru en 2012 chez Nota bene. Avec Catherine Mavrikakis, elle codirige la revue numérique MuseMedusa. Elle a aussi créé le site internet Héritages de Claude Cahun et Marcel Moore en collaboration avec Alexandra Arvisais en 2015. Elle a co-dirigé un collectif consacré aux F(r)ictions modernistes du masculin-féminin : 1900-1940, paru aux PUR en 2016.


Alexandra Arvisais

Auxiliaire de recherche (2015-2017)

Alexandra Arvisais est doctorante au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal, en cotutelle avec l’Université Lille 3, sous la direction d’Andrea Oberhuber (UdeM) et de Martine Reid (Lille 3). Elle a complété en 2012 un mémoire de maîtrise intitulé Le corps fantomatique dans Le Ravissement de Lol V. Stein de Marguerite Duras et La Maison étrangère d’Élise Turcotte. Sa thèse de doctorat porte sur L’esthétique du partage dans l’œuvre littéraire et picturale de Claude Cahun et Marcel Moore. Elle prépare actuellement le collectif Héritages de Claude Cahun et Marcel Moore, à paraître sur le site <cahun­moore.com>, dont elle est co­fondatrice avec Andrea Oberhuber. Elle a codirigé avec Andrea Oberhuber et Marie­-Claude Dugas le collectif Fictions modernistes du masculin/féminin : 1900­1940, paru aux Presses Universitaires de Rennes en 2016.


Catherine Blais

Auxiliaire de recherche (2015-2017)

Catherine Blais est étudiante au doctorat en Littératures de langue française à l’Université de Montréal, sous la direction d’Andrea Oberhuber. Après avoir consacré son mémoire de maîtrise, intitulé La Chambre de Pandore : féminité et hybridité de l’espace chez Gaston Leroux, au roman policier français, elle s’intéresse actuellement aux représentations textuelles et iconiques de figures de femmes « fugitives » (cyclistes, automobilistes et aviatrices) dans la littérature française de la Belle Époque à la Seconde Guerre mondiale. Catherine Blais est également membre étudiante de Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire (UQÀM).


Mathieu Laflamme

Développeur web

Mathieu Laflamme est étudiant au doctorat en études et pratiques des arts à l’Université du Québec à Montréal. Sous la direction de Bertrand Gervais, il rédige actuellement une thèse dans laquelle il déconstruit la conception exceptionnaliste de la créativité humaine. Il est aussi développeur web pour la revue de littérature et d’arts modernes MuseMedusa, réviseur pour la revue de bande dessinée d’auteurs québécois Planches, cofondateur du CRAS (Colloque de recherche en arts séquentiels), ainsi que développeur web et infographiste à son compte. La liste de ses publications est accessible sur son site personnel.


Sarah-Jeanne Beauchamp Houde

Auxiliaire de recherche (2017- )
Après un baccalauréat en Enseignement du français au secondaire, Sarah-Jeanne Beauchamp Houde poursuit actuellement ses études à la maîtrise en Littératures de langue française à l’Université de Montréal, sous la direction d’Andrea Oberhuber. Son mémoire porte sur la démarche collaborative de l’auteure surréaliste Lise Deharme avec les artistes visuelles Claude Cahun et Leonor Fini. Elle occupe aussi le poste de réviseure linguistique pour la revue électronique MuseMedusa (Site web) ainsi que pour Le Pied, revue littéraire du département des littératures de langue française de l’UdeM.

Hugo P. Gladu

Auxiliaire de recherche (2017- )
Hugo Gladu est étudiant au baccalauréat en écriture de scénario et création littéraire. Il en est à sa dernière année et prévoit l’an prochain devenir assistant d’enseignement au français en Angleterre pour quelques mois avant d’entamer une maîtrise portant sur l’idée (encore vague) d’explorer les liens entre la création d’univers narratif en littérature, et comment ce même univers peut se développer via un autre médium, soit la série télévisée. Il prévoit devenir enseignant de littérature et/ou de télévision de fiction au collégial.  Il a rejoint le projet afin d’approfondir ses connaissances sur le dialogue texte-images et sur l’écriture collaborative.

Caroline Hogue

Auxiliaire de recherche (2016-2017)
Photo et description à venir