Journées d’études 2016 :
Folles littéraires : folies lucides. Les états borderline du genre et ses créations

Journées d’études 2016 : Folles littéraires : folies lucides. Les états borderline du genre et ses créations
Prog_Les_folles_litteraires_8_9_nov2016-2

Si l’association femme-folie est devenue un poncif dans les discours médicaux des XIXe et XXe siècles et dans les œuvres littéraires, c’est qu’elle traduit en le somatisant le malaise des cultures qui ne répondent pas à la nécessité de repenser l’image du féminin, les rapports entre les sexes et les rapports entre les langues, dans une société en voie de laïcisation, d’industrialisation et d’émancipation. Autant de migrations sociétales dont ne peuvent plus rendre compte les codes moraux traditionnels.



 
Voir le programme

Folles littéraires : folies lucides. Les états borderline du genre et ses créations, journées d’études internationales, Sorbonne Nouvelle – Paris 3, 8-9 novembre 2016 (avec Mireille Calle-Gruber, Sarah-Anaïs Crevier Goulet, Andrea Oberhuber et Maribel Penalver Vicea).

Compétences

Posté le

août 7, 2018